Happily Ever After…

 

Je ne suis pas fan de mariage. Et je ne l’ai jamais été. Le rêve de la petite fille avec robe blanche frou frou et flons flons très peu pour moi.

Les diverses invitations ne m’ont guère plus convaincue.

Mais il suffit parfois de quelques photo pour réviser son jugement.

Un cadre bucolique juste ce qu’il faut ( on imagine presque la rosée se déposant sur les chaussures), une robe vintage cherchée pendant de longs mois et trouvée sur Ebay, un headband réalisé par une jeune créatrice et shoppé sur Etsy, des fleurs des champs fraichement coupées, des carafes en verre blanc en guise de vase, des bougies, une grande tablée, la nappe en métis blanc….

J’adore. Tout est juste, joli, délicat et chaleureux.

J’entends déjà les rires. J’imagine les plats que l’on se passe, la goutte de vin qui tache la nappe. Le soleil qui descend petit à petit, les châles que l’on sort, le ciel qui prend une jolie couleur chatoyante. La flamme qui vacille éclairant tour à tour les visages  avant de s’éteindre, les lampes col de cygnes qui prennent le relais. Les conversations qui s’éternisent. Les premiers pas de danse sur de vieux tubes rock n’roll. Le feu qui crépite dans la cheminée et les hommes sirotant le digestif…

Preuve que la réussite d’une fête ne tient pas qu’au budget qu’on lui accorde.

Et heureusement.

Kate Moss nous en avait donné cet été un avant-gout glam…en voici un plus simple mais terriblement charmant.

Merci «  Liebemarlene Vintage » d’avoir partagé avec nous ce joli moment….& tous nos vœux de bonheur !

(Pics from Jamie Hopper)