Miroir, O mon beau miroir

Parmi toutes les pièces qui composent la collection 2011 de PINCH design, c’est sur le miroir-chevalet IONA que j’ai jeté mon dévolu.

J’aurais pu, en effet, choisir le modèle TWIG composé de tous ces rondins de bois ; du déjà vu certes mais c’est joli, bien réalisé, du coup j’adhère sans problème.

J’aurais pu choisir les étagères VIGO aussi belles que pratiques (elles peuvent également servir de séparation de pièces). Le mélange des pleins et des vides, des matières (bois brut et laqué) et des couleurs en font un meuble dans l’air du temps aux allures résolument modernistes.

J’aurais également pu choisir le cabinet JOYCE qui est une très jolie réinterprétation des anciennes vitrines de l’époque Victorienne; et puis ce contraste entre le noir de la structure, le bois de cerisier et le verre est particulièrement réussi.

J’aurais pu choisir la suspension ANDERS dont l’inspiration est un mix entre la haute couture, le travail des modistes et la sculpture. Ethérée, sculpturale… whaou !!!

J’aurais pu choisir le tabouret STOOL, aussi beau plié que déplié, il fait vraiment la part belle aux matériaux. L’union de ces deux bois aux deux tonalités (cadre en noyer, assise en orme massif) et ce mécanisme simple mais terriblement évident en font un must have incontestable.

J’aurais aussi pu choisir la console ALBA dont les reliefs rappellent les codes graphiques du milieu du siècle dernier, et qui encore une fois est un joli mix entre bois laqué et bois brut.

J’aurais aussi pu choisir la table basse CLEMENT d’inspiration fifties. Belle et épurée, l’équilibre entre le plateau en chêne, la structure en noyer massif et la tablette peinte est juste parfait.

J’aurais pu (dû ??) choisir le bureau YVES tant j’aime le mélange dans l’ameublement du cuir et du bois, et cette forme …grrrr… mais que c’est beau !!!

Mais j’ai choisi le miroir- chevalet IONA car je trouve que c’est un vrai beau travail de designer. ( image d’accueil)

Concevoir un fauteuil, une table ou un tabouret n’est pas si simple mais c’est loin d’être aussi casse-gueule que de concevoir une coiffeuse.

Une coiffeuse ? Mais c’est un truc d’une autre époque (oui, voire même d’un autre siècle)!!!! Rendre intéressant un meuble comprenant un miroir, une tablette et un tiroir est loin d’être facile, on est d’accord, non ?

Surtout quand il se destine à la chambre.

Mais je trouve cela plutôt réussi. Il arrive même à nous faire oublier les modèles scandinaves que l’on croise occasionnellement lorsque l’on chine et qui nous provoque des palpitations.

Je trouve que cette structure en A empruntée –probablement-  à un langage architecturale, le parti pris un peu gonflé d’aller jusqu’au bout de cette forme en A avec le choix d’un miroir en ellipse, le mélange des matériaux (bois brut / bois laqué) qui est un peu leur signature, et les détails comme ces petits rivets de chaque côté du miroir en font une assez belle réalisation.

Mais plus encore, cela sent le travail abouti entre concepteurs et artisans.

Sans prétention.

Mais non sans panache.

♥ ♥ ♥ 

( Pics from PINCHdesign)