Let it be beautiful….

Mon premier souvenir des Beatles est immanquablement lié à mes frères.

Je me revois dans cette petite maison de ville que nous habitions alors que j’étais une toute jeune adolescente. Nos chambres étaient collées les unes aux autres et malgré l’épaisseur des murs, il était impossible de ne pas entendre ce qui se passait de l’autre côté.

Un de mes frères, un peu plus âgé que moi, découvrait le rock anglais.

Studieux, il travaillait consciencieusement tout en écoutant Freddy Mercury ou les Beatles. De l’autre côté du mur allongée sur mon lit, je feuilletais le dernier Ok magazine ou Jeune & Jolie, bercée par sa musique, tout en rêvant au Prince charmant, à la prochaine sortie avec les copines ou à des voyages extraordinaires.

Mine de rien, cette éducation musicale en douceur fut très bénéfique (et puis c’était quand même mieux que les New Kids On The Block !!!).

Aujourd’hui encore, entendre un tube des Beatles est toujours pour moi un moment un peu spécial ; un moment ou la tendresse se mêle à la nostalgie, un moment privilégié qui me relie à mes frères, un beau moment en somme.

Alors forcément quand j’ai découvert ce beau projet, je n’étais pas totalement objective.

Néanmoins, si je vous le présente aujourd’hui c’est que je le trouve VRAIMENT intéressant.

D’une part parce que l’idée de réécrire toutes les chansons (+ de 300 !) pour en faire des histoires courtes ou des essais à la sauce 2010++ est une chouette idée,

d’autre part parce que cela semble bien écrit (extrait sur http://thewhitealbum.tumblr.com),

ensuite parce qu’Elizabeth Baker et Laura Jane Faulds, les auteures, ne se contentent pas d’écrire ces histoires, elles les illustrent également et réalisent ici un vrai beau travail de mise en page ; plus qu’un simple livre, c’est d’un bel objet dont nous parlons ici,

« and last but not least » parce qu’encore une fois c’est l’amitié qui est à la base de ce projet et ça c’est Régalade, avec un grand « R » !

On leur souhaite bonne chance pour cet ambitieux projet en 9 volumes appelé Let it be beautiful.

En attendant, les 6 premiers « zines » (Pennylane, Like dreamers do, A Hard Day’s night, The Inner Light, Because & Another Girl) ont été imprimés et sont en vente sur Etsy.

 ( boutique letitbebeautiful )

…..We may say they are dreamers, but they’re not the only ones….

Good Luck Girls, on attend la suite avec impatience.

(Pics from  fieldguided.blogspot.com & letitbebeautiful /Etsy)