Je fonds, tu fonds, elle fond…pour Delphine Delafon!

Prolifique.

C’est probablement l’adjectif qui qualifie le mieux Delphine Delafon.

A peine trentenaire, cette girl next-door a beau avoir un joli parcours à son actif, elle n’en reste pas moins humble.

Pour info, après un rapide passage par Penninghen, elle fréquente Chardon Savart et le Studio Berçot où elle se forme, effectue des stages chez Vanessa Bruno, Irié & E2, occupe son premier poste chez Carven puis Michel Klein où elle rencontre Alix Petit avec qui elle fonde la marque Heimstone en 2007.

Comment en est-elle arrivée à créer une marque de sacs sur laquelle beaucoup parient déjà ?

Par envie. Et un peu par hasard aussi.

C’est après avoir quitté l’aventure Heimstone en 2009, et alors qu’elle attend son premier enfant que Delphine commence à créer des sacs. Pour elle. Tout simplement parce qu’elle ne trouve pas le modèle qu’elle cherche en boutique.

Le succès est immédiat, les commandes affluent.

L’occasion idéale pour Delphine de remettre le pied à l’étrier. Elle crée dans la foulée sa marque éponyme. Le principe ? Une marque de sacs bourse réalisés sur mesure après un entretien personnalisé, home made dans l’atelier aménagé de son appart’parisien & qui se développera grâce au bouche à oreille.

Jute, chutes, cuir bubble, veau velours, python, coton, denim, kilim, gri-gri, clous, franges, plumes, chaines… Delphine ne s’interdit rien, s’amuse et nous régale avec des créations originales numérotées !

Le bouche à oreille a effectivement fait le reste. Merci, Hod & Baby Buddha –entre autres- lui ont passé commande.

Un peu malgré elle certes, mais pour son plus grand plaisir.

Comme quoi le hasard fait bien les choses !

Retrouvez la sur delphinedelafon.com

(Pics from lofficielmode, gildedbutterfly et Hod)