:-:Anna Rivka:-:

Si comme moi, à chaque fois que vous voyez les 2 girls de Brigitte votre œil est inévitablement attiré par les merveilleux head bands d’Aurélie, il est temps que nous parlions d’Anna  Rivka.

Oui, car la créatrice de ces bijoux qui ont ce je-ne-sais-quoi d’intemporel, c’est elle. Le nom qui circule auprès des socialites, de Vanessa Paradis à John Galliano, de Fred (le coiffeur génialissime au blog dément) à Léa Seydoux ou encore de Fergie à Marie Gillain, c’est le sien. Celle qui affole les japonaises et comble les parisiennes, c’est elle également.

Et pourtant Rivka n’est pas allé chercher le succès. Il lui est venu naturellement, petit à petit.

Car la jeune parisienne a développé un style bien à elle.

Alors que la plupart des nouvelles créatrices érigent le punk, le grunge et le rock en haut de la pyramide des tendances, Anna Rivka s’est imposée avec ce style retro aux allures Art Déco. De ses parents bijoutiers-antiquaires, elle gardera cet amour des belles choses, des formes et des objets qui traversent les époques.  Un héritage culturel lié aux bijoux. Grace à eux, les pierres ont toujours fait partie de sa vie.

« J’ai toujours aimé jouer avec les pierres, alors dès l’âge de 12 ans j’ai commencé à les travailler mais sans penser une seule seconde que j’en ferais mon métier » avouait-elle en février dernier à une journaliste de l’Officiel.

Cependant, le jour où elle dut faire un choix quant à son avenir, Rivka s’est spontanément dirigée vers l’école BJO (Bijouterie Joaillerie Orfèvrerie) de la rue du Louvres. Son diplôme en poche, elle crée en 2006 sa marque en apposant son deuxième prénom Anna devant le premier ; ainsi naissait Anna Rivka.

Tout d’abord installée Rue Condorcet dans le IXème arrondissement, elle prend finalement ses quartier dans le très branché quartier du Marais, rue Vieille du Temple. 

A l’arrière de sa petite boutique, elle s’est aménagé un atelier ou elle crée  bracelets, head bands, boucles d’oreilles et colliers à partir de pierres semi précieuses, de laiton, d’or ou d’argent, toujours d’inspiration vintage mais résolument modernes et élégants.

Fidèle à elle-même, son style s’affirme et traverse les années avec fierté. Ses inspirations, elle les trouve dans la Renaissance italienne, dans la peinture Flamande qu’elle twiste avec un style très années 30 remis au gout du jour.

« Tout part des tableaux de Léonard de Vinci & Botticelli, et puis ça finit dans les boites à bijoux des parisiennes » confia-t-elle à cette même journaliste de l’Officiel.

Plébiscitée par les parisiennes -entre autre- ses bijoux ont été également vus sur les red carpets mais sa meilleure vitrine reste son amie d’enfance Aurélie, une des chanteuses de Brigitte.

Mais Anna Rivka n’est pas sectaire.

Elle crée avec passion des bijoux (des parures ?) pour toutes les femmes.

Elle peaufine d’ailleurs la joaillerie et concède expérimenter la frontière entre le vêtement et le bijou…

J’ai hâte de voir ce qu’elle nous réserve…

Retrouvez la sur son site internet : annarivka.fr

dans sa boutique:  104 rue Vieille du Temple, 75003 Paris

ou dans la vidéo ci dessous!

(Pics from Anna Rivka’s blog and website)

Ci dessus Aurélie, une  des chanteuses de Brigitte.

Vanessa Paradis lors du dernier défilé Chanel Haute Couture.

Aurélie du groupe Brigitte.

Virka prise en photo par Romina Shama

Source: L’Officiel.