Aalto / Savoy : même combat!

Le célèbre vase SAVOY d’Alvar Aalto a beau être septuagénaire, il n’en reste pas moins fringuant et revêt ce printemps de nouveaux coloris très tendances.

L’occasion idéale pour faire un point sur cette pièce culte du design et son créateur.

Allez, pas besoin de trop faire travailler ses neurones, je vous fais un juste un p’tit topo down tempo.

Considéré comme le père fondateur de l’architecture organique & le représentant du design scandinave, Alvar Aalto (1898-1976) était un célèbre architecte, designer et urbaniste finlandais de l’ère fonctionnaliste.

Son travail s’appuie sur l’harmonie de la nature, aussi bien dans les formes représentées, les matériaux utilisés que son intégration dans l’environnement.

En 1923, après avoir obtenu son diplôme d’architecture à l’Ecole Polytechnique d’Helsinki, a tout juste 25 ans, il ouvre son agence d’architecture/design. L’année suivante, il épouse Aino Marsio qui deviendra sa plus grande collaboratrice.

De projets d’architecture en projets de mobilier, son travail prend de l’envergure.

C’est d’ailleurs pour développer encore plus la branche mobilier, que quelques années plus tard, en 1935, il crée avec sa femme ARTEK, sa propre société de fabrication qui produira -et produit encore- l’ensemble de ses créations (mobilier, verrerie, lampe).

L’année suivante il conçoit le célébrissime vase Aalto du nom de son créateur qui signifie « vague » en finnois, et aujourd’hui connu sous le nom de Savoy, du nom du restaurant qui en fit l’acquisition en 1937, année à laquelle il fut également présenté à l’Exposition Universelle de Paris.

Ses contours ondoyants si caractéristiques reprennent ceux des robes en peau des Esquimaudes. Les prototypes initiaux ont été réalisés en soufflant le verre au centre d’une composition de bâtons de bois plantés dans le sol, empêchant la pâte de gonfler par endroits.

En verre soufflé par un verrier finlandais d’Iittala comme autrefois, mais dans un moule en fonte, il requiert douze étapes de fabrication, sept artisans spécialisés et une trentaine d’heures de travail.

Déjà décliné en transparent, fumé, rouge, noir, bleu, blanc, blanc intérieur vert, blanc intérieur taupe…il s’habille pour l’été 2012 en bleu ciel, turquoise, lilas ou brun mettant ses formes encore plus en valeur.

(pics/ source design-ikonik.com & maison-deco.com)