>>LOU est dans la PLACE<<

On ne l’attendait pas là.

En fait pour être honnête, on ne l’attendait pas du tout.

Son statut de « it-girl-fille-de » ne lui conférant qu’une brève sympathie de notre part, cette fille dont tout le monde parle mais dont personne n’est capable de dire ce qu’elle fait réellement (mannequin ? actrice ?) manquait sérieusement de crédibilité.

Le revers de la médaille, assurément.

Et pourtant, elle fait partie de ces filles, à l’instar d’une Vanessa, Romane ou Charlotte, qui ont grandi avec nous et qui nous ont parfois offert de jolies surprises.

Alors pourquoi pas elle?

 Il aura fallu une rencontre avec Daho pour qu’elle se laisse convaincre de passer de  l’ombre à la lumière.

Car depuis longtemps, au creux de la nuit ou tôt le matin, seule dans sa cuisine, Lou écrivait des chansons en anglais qu’elle jouait à la guitare.

Une sorte d’exutoire confidentiel.

Une rencontre décisive plus tard, dix jours de studio avec le dieu Daho, ici plus serviteur que Pygmalion et voici un album produit et arrangé avec finesse sur lequel souffle une brise pop qui réveille le folk un peu austère de l’auteure-compositrice.

Les références de Places à Cat Power, Marianne Faithfull ou Patti Smith sont évidentes ; la mélancolie côtoie une douce sauvagerie tout cela servi par une voix grave et pénétrante à l’élégance ébréchée.

Celle qui a longtemps incarné l’esprit rock à la française, que l’on imagine aussi rebelle que grande gueule n’a donc pas choisi de suivre les traces d’une Izia, autre « fille-de ».

Non, elle, son truc, c’est plutôt un folk hanté et habité ou il est question d’errance et de difficile quête de soi. Et il faut bien avouer que même si elle ne révolutionne pas le genre (mais est-ce ce que l’on demande ????), l’écoute se révèle agréable, la femme touchante.

Assiste t’on à la (re)naissance d’une adulte épanouie ?

Lou a-t-elle enfin réussi s’affranchir ?

C’est tout ce qu’on lui souhaite.

Et pour le coup…on attend la suite.

 

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur son site internet , il est vraiment superbe et très bien fait, je vous le recommande vivement.

Loudoillon.fr

Les concerts du 24 et 25 Octobre à La Flèche d’Or (Paris) sont évidemment complets alors si vous êtes intéressé(e)s ne tardez plus pour réserver vos places, elle sera :

-le 29 novembre 2012 à Lausanne ( D! Club)

-le 8 décembre 2012 à Bruxelles (le Botanique)

-et le 25 février 2013 de retour à Paris (Le Trianon).

(Pic from pinterest – source les inrocks.com & telerama.fr)