:: TRIBUTE ::

 

Oui, HOMMAGE à l’ampoule à incandescence qui a malheureusement disparu de notre quotidien.

 RIP.

 Non, ne vous méprenez pas, je trouve ça très bien en terme d’économie d’énergie, c’est juste que je les adorais moi, ces ampoules.

 Le verre blanc, le culot à vis, le filament…je trouvais ça super beau, plus qu’un vulgaire utilitaire, cet objet révolutionnaire était devenu un archétype.

 Alors quand j’ai découvert la création d’Estelle Sauvage pour son diplôme de fin d’étude à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art et de Design de Saint Etienne (2010), j’ai trouvé l’idée aussi géniale, que belle, que lumineuse !!!

(facile je l’accorde mais tellement tentant).

 Kettle est une bouilloire bâtie sur une lampe. L’ensemble particulièrement réussi sur le plan esthétique, grâce à ses matériaux –bois et verre- et son look minimaliste, est également ingénieux et innovant :la bouilloire recycle l’énergie générée par l’ampoule pour chauffer l’équivalent d’une tasse à 90°, soit la température idéale pour une tasse de thé.

 Mais le but réel de cette création va bien au delà: il s’agit de mettre en scène l’extinction de l’ampoule à incandescence.

 Chaque bouilloire est munie d’une seule ampoule de 100w.

 Lorsque le filament se rompt, en une fraction de seconde, le statut de la bouilloire passe d’objet fonctionnel, à objet ancien, de mémoire. Son obsolescence n’est plus seulement programmée, elle est dite.

 C’est ainsi, dans cette violence silencieuse et brève que disparait l’ampoule à filament.

 Pour le coup, pas très écolo…mais vraiment brillant !

 (Source/Pics : dezeen.com & estellesauvage.com)